Voie Verte

Date du Projet :

2010 / 2013

Communes :

Eulmont / Dommartin sous Amance / Laître sous Amance / Amance / Champenoux

Description du projet

La reconversion de l’ancienne voie ferrée « Champigneulles-Château-Salins » en une piste multi-randonnées est l’un des axes touristiques forts du développement du territoire.Cette Voie Verte permet à chacun de profiter des richesses paysagères et patrimoniales du Grand Couronné depuis les bords de la Meurthe jusqu’aux portes du département de la Moselle. Ce projet d’intérêt communautaire répond à une demande croissante de notre population et des populations voisines ainsi qu’à la nécessité de compléter le réseau de véloroutes existant en Meurthe et Moselle ainsi que de le relier aux réseaux des départements voisins.

Mise en place

Le Grand Couronné jouit d’une réputation de  «poumon vert» : la plupart des habitants travaillent dans l’agglomération et profitent des paysages du Grand Couronné durant leur temps libre. De plus, de nombreux habitants de Nancy et  environs visitent le territoire pour aussi bien y découvrir le patrimoine local que pour s’adonner à des sports de plein air (VTT, équitation, randonnées, etc…). Fort de ce constat, et après une étude réalisée en 2005, il a été décidé d’utiliser l’emprise de cette  ancienne voie de communication comme assise d’une future piste multi-activités. Ce projet de  reconversion est ainsi devenu l’un de nos principaux axes en matière d’aménagement de l’espace,  ainsi que la véritable épine dorsale de l’animation d’une partie du territoire. La reconversion de cette ancienne voie ferrée Champigneulles / Château-Salins, qui traverse le Grand  Couronné sur plus de 20 kilomètres, jusqu’à l’ancienne gare de Moncel sur Seille présentait l’intérêt majeur de sillonner une grande partie du territoire dans la mesure où elle empruntait des espaces aussi variés que les berges de la vallée de l’Amezule ou les forêts d’Amance ou de Champenoux. Enfin, cette opération avait également été retenue par le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle pour recevoir les fourreaux du futur réseau de fibre optique très haut débit départemental. Un tel aménagement s’est  donc révélé être une formidable opportunité en termes de coopération trans-départementale, et de promotion des voies douces.

Réalisation

L’aménagement de la Voie Verte a été divisé en 3 grandes tranches de travaux échelonnées dans le temps. Un premier tronçon de près de 5 km en enrobé s’étendant entre Lay-Saint-Christophe (Moulin-Noir) et Dommartin-sous-Amance (Piroué) a ainsi pu voir le jour dès juillet 2008 grâce au soutien financier du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, de la Région Lorraine et de la DIREN (Direction Régionale de l’Environnement). Les travaux ont été effectués par la société APPIA Lorraine (Maxéville), sous la maîtrise d’œuvre du Bureau d’Etudes Techniques SIRUS (Metz). Le marché a été attribué pour un montant de 469 051€ HT et a permis le recrutement de travailleurs en insertion. La Voie Verte s’est ensuite agrandie en septembre dernier avec l’aménagement de 12 km supplémentaires de piste multi-randonnées pour rejoindre l’INRA de Nancy-Champenoux, en forêt d’Amance. En concertation avec les Maires des communes traversées ainsi que l’ONF (Office National des Forêts) L’enrobé a de nouveau été choisi comme revêtement afin de rester dans la continuité des aménagements antérieurs car il s’est révélé être le plus adapté pour les utilisateurs mais aussi le plus écologique et le plus économique contrairement à d’autres matériaux. La réalisation et le suivi du chantier de 1 300 460€ HT ont été assurés par le bureau d’études IDP Consult (Nancy) et l’entreprise EUROVIA avec le concours de la Région Lorraine, du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle et de fonds parlementaires attribués par la députation de Laurent Hénart. Enfin, l’aménagement du troisième tronçon qui reliera la forêt de Champenoux à Moncel-sur-Seille est en projet et sera réalisé ultérieurement. Au final, ce seront 21,5 km de pistes qui seront aménagés par la Communauté de Communes pour le loisir de tous les habitants.

Tracé de la Voie Verte

© Communauté de Communes du Grand Couronné | Connexion